Une nuit pleines d’étoiles,
il a perdu son liquide berceau.
Il ne met plus les voiles
Il est masse inerte ce bateau.
Douce mer et poétiques débris.
Il faut en rester là, ne pas perdre la tête : tout est là.PRO_7714

Publicités