« La honte me monte à la gorge, les nombreux procès de droit à l’image montrent que notre société est inquiétante et qu’il faut rester vigilant.
Avons-nous le droit encore de regarder ? »
Henri Cartier-Bresson (septembre 1999)

La photographie documentaire se perd, c’est la fin de la mémoire individuelle et collective pour les générations futures. Peu à peu c’est la fin d’un témoignage, les gens regardent et les photographes voient et partagent.

Ou sont maintenant les poètes de l’image, ceux qui prennent le temps, de voler un instant et de restituer l’éternité ?

Phiros